Un nouveau projet pour l’École de technologie supérieure, le Centre d’innovation en microélectronique du Québec et le Collège Lionel-Groulx

2013-11-20

C’est aujourd’hui que Monsieur Nicolas G. Constantin de  l'École de technologie supérieure (ÉTS), Monsieur François Verdy-Goyette du Centre d'innovation en microélectronique du Québec (CIMEQ) et Monsieur Michel Louis Beauchamp du Collège Lionel-Groulx ont présenté un nouveau projet  d’Activités Préparatoires pour la Recherche et l’Innovation (APRI) : Ce programme Échanges et Formation continue du CÉGEP à l’ÉTS, d’une durée de trois ans, s’attaquera directement à l’excellence en matière d’électronique analogique et visera à mieux outiller les étudiants dans ce secteur d’activités. Cette formation spécialisée en recherche et innovation est le résultat d’une étroite collaboration entre le Docteur Nicolas G. Constantin, professeur à l’ÉTS, Michel Guidon, chercheur au CIMEQ ainsi que Gilles Deschênes, enseignant et coordonnateur du département de technologies des systèmes ordinés au Collège Lionel-Groulx.  « Ainsi, il sera possible d’établir un cadre de formation continue dès le milieu collégial, et ce, jusqu’à la formation en ingénierie de l’ÉTS, grâce à des activités de recherches et de développements qui seront mises sur pied par le CIMEQ », de mentionner Monsieur Michel Louis Beauchamp, directeur général du Collège Lionel-Groulx. Ce tout nouveau programme nommé APRI inclura le développement d’un système de communication sous forme modulaire et servant de plateforme de démonstration, de formation et de conception en matière de circuits électroniques analogiques.

Notez que les caractéristiques techniques des différents modules de ce système ainsi que les caractéristiques globales tout comme les technologies employées, pourront  être imprégnées des défis technologiques rencontrés par les entreprises participantes, en vue d’offrir un cadre de formation qui prépare le mieux possible les étudiants pour les stages à venir au sein de ces entreprises. Il est à noter que la durée du stage en entreprise est d’environ six à douze mois. Cet exercice aura un impact direct sur la compétitivité des stagiaires au sein des entreprises participantes.

Fort de son expertise, le CIMEQ a accumulé une grande quantité de connaissances techniques et acquis une vaste expérience dans le secteur de l’électronique « Nous avons  pris conscience de l'importance que revêt la formation et le développement menant au développement et à un potentiel de fabrication de l’industrie.» de conclure Monsieur Beauchamp.